Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 janvier 2022 6 15 /01 /janvier /2022 11:43

Du 23 mars au 10 juin 1999, l'OTAN bombarda pendant onze semaines, la Yougoslavie.

"Югославия ~ Yougoslavie," Cette simple chanson est issue d'un poème d'Olga Jouravliova et, mis en musique par Alexandre Voïtinski en réaction à l'agression de la Yougoslavie par l'OTAN. Elle est interprétée par Lena Katina.

Dans le premier vidéogramme Léna katina interprète la chanson.
Le second vidéogramme reprend l'interprétation de celle-ci, sur des images de l'agression de l'Otan, vidéogramme qui, malheureusement, ne peut être vue que sur YouTube, en raison d'une certaine politique de censure pratiquée par YouTube.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Югославия ~ Yougoslavie

Olga Jouravliova ~ Alexandre Voïtinski

 

Au-dessus du Danube vespéral
Blanches lumières, blanches lumières, blanches lumières.
Et, en souvenir s'invite une mélodie
Des années passées, des années passées, des années passées...
Mais, ont fondus en bandes d'oiseaux
Les mots simples de notre chanson.
Tu t'enfonces dans le feu, Yougoslavie !
Sans moi ! Sans moi ! Sans moi !

Pour la nuit sous cette grêle de plomb,
Parce que, je ne suis pas à tes côtés,
Pardonne-moi, ma sœur : Yougoslavie !
Pour la mort sous la pluie printanière,
De ce que je ne fus pas ton secours,
Pardonne-moi, ma sœur : Yougoslavie !

Gamine éperdue, aux yeux noirs,
Tu te tiens sur l'autre berge.
Mais atteindre cette berge
Je ne peux, je ne peux, je ne peux.
Au-dessus du Danube vespéral
Blanches lumières, blanches lumières, blanches lumières,
Et, s'invite une mélodie en mémoire,
Des années passées, des années passées, des années passées...

Pour la nuit sous cette grêle de plomb,
Parce que, je ne suis pas à tes côtés
Pardonne-moi ma sœur : Yougoslavie !
Pour la mort sous cette pluie de plomb
De ce que je ne fus pas ton secours,
Pardonne-moi ma sœur : Yougoslavie !

Traduction : Sarah P. Struve

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : STENGAZETA - ПАРИЖСКАЯ СТЕНГАЗЕТА
  • : Le mot « Stengazeta » est un acronyme voulant dire « journal mural ». Stengazeta de Paris publie des traductions de chansons russes contemporaines et/ou populaires, ainsi que des articles d'opinions. Il m’a semblé utile, de faire percevoir à travers ce blog, la Russie et ses cultures, hors du prisme propagandiste et réducteur que véhiculent les pouvoirs politiques, économiques & médiatiques occidentaux. S. P Struve
  • Contact

Ruski tchas

 

Recherche

Catégories