Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 12:10

Anatoli Dneprov, de son vrai nom, Anatoli Gross, est né en 1946 à Dnepropetrovsk. Dès son plus jeune âge il appris en autodidacte à jouer de l’accordéon, improvisant à l’oreille tous les airs connus. Après son service militaire dans l’orchestre du ministère de l’intérieur de la république socialiste d’Ukraine, il créa un jazz-band, le premier dans sa ville. Son groupe devint très populaire et fut amené à faire des tournées dans toute l’Union.

Dneprov.jpgDneprov déménage à Moscou en 1971 où il travaille avec les interprètes, les plus populaires de l’époque. Il compose pour de nombreux poètes tels : Kharitonov et la poétesse, Olga Pavlova qu’il épouse. Il crée avec elle, outre « Blancs sur fond bleu » de nombreuses chansons. En 79, Dneprov émigre avec son épouse et leur fils, aux Etats-Unis. À New-York, il Publie plusieurs albums. Parallèlement à cela, il crée avec des musiciens américains, un groupe musical «New Ways ». Sa musique commence à être reconnue à travers le monde. Tout en publiant des disques avec son groupe américain, il continue à faire des tournées tant aux USA qu’au Canada, chantant ses chansons russes dans les milieux de l’immigration. En 1989, Dneprov revient vivre en Russie.

Le 5 mai 2008, alors qu’il se rendait en voiture de Volgograd à Rostov-sur-le-Don, son cœur cessa de battre.

garde blanche

Olga Pavlova – Gross, son épouse, est née à Moscou en 1956, poétesse, chansonnière et journaliste. Elle est animatrice de radio. Nombre de ses poèmes sont chantés par des interprètes connus en Russie tels que Choufourtinski, Kristina Orbakaïte et Alexandre Malinine qui interprète dans ce vidéogramme, « blancs sur fond bleu » ce poème de Pavlova qui parle de l’évacuation de Crimée de l’armée blanche en 1920, de ces officiers et hommes du rang ,quittant pour toujours, sans vraiment le croire, leur patrie.

белые на синем
Blancs
sur fond bleu

Ольга Павлова и Анатолий Днепров
Olga Pavlova et Anatoli Dneprov

 

Oh, comme sur fond bleu, étaient blancs
Les navires, au loin, s’en allant.
Ils emportaient à leur bord la Russie.
Oh, vous le regrettiez tant, lieutenant.

Pas du tout à la mode et tout usé,
Votre uniforme, à votre peau, se fondait.
S'élevait la plainte du peuple au-dessus de la Russie,
Vous échangiez votre patrie pour la vie.

La Russie s’éloignait, s’estompait,
Devenant mémoire et douleur.
Oh, comme étaient blanches sur fond bleu
Les mouettes pleurant, vous accompagnant de leurs adieux.

Oh, ne froncez pas vos sourcils, lieutenant,
Buvons cul sec à la Russie.
Sur votre uniforme des gouttes de sang,
Pareilles à des médailles pour la Russie.

Nous nous révérons dans un café parisien, je le sais.
A votre sourire, je vous remarquerai.
Oh, vous semblez tellement fatigués, lieutenant,
En un murmure, je crie à travers les ans.

Oh, Golitsyne, vous êtes l’emblème de la Russie,
Derrière vous, des ponts incendiés.
Oh, comme sont blancs sur fond bleu,
Les songes de Russie, l
a nuit.

Traduction et adaptation : Sarah P. Struve

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : STENGAZETA - ПАРИЖСКАЯ СТЕНГАЗЕТА
  • STENGAZETA - ПАРИЖСКАЯ СТЕНГАЗЕТА
  • : Le mot « Stengazeta » est un acronyme voulant dire « journal mural ». Stengazeta de Paris publie des traductions de chansons russes contemporaines et/ou populaires, ainsi que des articles d'opinions. Il m’a semblé utile, de faire percevoir à travers ce blog, la Russie et ses cultures, hors du prisme propagandiste et réducteur que véhiculent les pouvoirs politiques, économiques & médiatiques occidentaux. S. P Struve
  • Contact

Ruski tchas

 

Recherche

Catégories