Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 23:10

Soukatchev.jpgGarik Sukatchev est né en 1959 dans le village de Mïakinino dans l’oblast’ de Moscou. En 1977 il crée le groupe «Закат Солнца вручную – Zakat solnsa vroutchnouïou – Couché de soleil à la main», ce groupe fut dissout en 1983, en 1986 il crée avec Sergueï Galanine le groupe «Бригада С – Brigada S » qui lui apportera la célébrité. En 93 il crée avec d’autres musicien un nouveau groupe : «Неприкасаемые – Neprikassamye – Les intouchables » Sukatchev est un auteur-compositeur-interprète. Il est, par ailleurs réalisateur et acteur. Il fut egalement animateur d’une émission de télévision sur le 1° kanal. La Iaouza dont il est question dans « Vol de nuit », est un affluant de la Moskova.

 

Iaouza.jpg

Ночной полет / Vol de nuit
Garik Sukatchev / Гарик Сукачёв

Sur la neige traînent des traces
Telles des pelades, telles des pelades.
Des poteaux encadrent ces traces,
Sur lesquels s’accroche la lumière,
Elle parait déchiquetée et épuisée,
Zébrée comme une marinière.
D’impuissance, la lumière s’est liquéfiée
Sur les perches des trolleys.

Seule la nuit, la nuit, la nuit…
Seule la nuit, la nuit, la nuit…
Seule la nuit, la nuit, la nuit…

Je suis comme un minuscule nain,
À peine visible, petit poucet,
Sur la route du magasin,
Vaguement éclairée,
Je m’avance, inutile,
Tel un spectre, Tel un spectre,
Je regarde dans le miroir des fenêtres,
Sans arriver à percevoir mon reflet.

Au cœur de cette nuit, cette nuit, cette nuit…
Au cœur de cette nuit, cette nuit, cette nuit…
Au cœur de cette nuit, cette nuit, cette nuit…

Où un feu de signalisation oubliés
S’agitera comme sous un rythme Reggae,
Et, à bout portant, me fusilleront
De méchantes pensées d'évasion,
Et, le whisky prendra la douleur
En tenaille, jusqu'à la démence.
Et, sans aucun doute et sans défiance,
De cafard, Je hurlerai.

Mais lorsque reculera la peur
Pour une seconde, un court instant,
Je m’élèverai comme sur des ailes
Au-dessus du boulevard et du gratte-ciel,
Et, survolant la Iaouza,
À tue-tête, sifflant,
Je m’élancerai en plaisantant,
M'élevant vers le ciel
Dans la nuit noire, évidement.

Au cœur de cette nuit, cette nuit, cette nuit…
Au cœur de cette nuit, cette nuit, cette nuit…
Au cœur de cette nuit, cette nuit, cette nuit…

Traduction : Sarah P. Struve

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Frédéric André 05/07/2010 18:18


Merci !

J'ai découvert - tout à fait par hasard - votre "carnet de notes" (c'est plus long que "blog", mais je préfère) en recherchant des chansons cosaques. Et je l'ai retrouvé, mais un peu ailleurs -
avec un contenu toujours aussi intéressant. Merci d'essayer de nous faire (re)connaître tout ce que l'Europe occidentale doit à la Russie. Merci pour m'avoir permis de retrouver les grands "bardes"
Russes, que mon épouse - née à Léningrad (si, elle y tient) - m'avait fait connaître (en tous cas Bulat Okudjava et Zhanna Bishevsaya, sans oublier Mark Bernes). Merci aussi, pour "remettre les
pendules à l'heure" quand c'est nécessaire. Spassiba za vsio !


Présentation

  • : STENGAZETA - ПАРИЖСКАЯ СТЕНГАЗЕТА
  • STENGAZETA - ПАРИЖСКАЯ СТЕНГАЗЕТА
  • : Le mot « Stengazeta » est un acronyme voulant dire « journal mural ». Stengazeta de Paris publie des traductions de chansons russes contemporaines et/ou populaires, ainsi que des articles d'opinions. Il m’a semblé utile, de faire percevoir à travers ce blog, la Russie et ses cultures, hors du prisme propagandiste et réducteur que véhiculent les pouvoirs politiques, économiques & médiatiques occidentaux. S. P Struve
  • Contact

Ruski tchas

 

Recherche

Catégories