Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 17:56

Grigori Leps est né en 1962 à Sotchi . À l’âge de 30 ans, il monte à Moscou afin de conquérir cette ville. Il dit à propos de cette expérience : « Je ne suis pas parti chercher la gloire en tant que telle, simplement je comprenais déjà que si je restais à chanter dans les restaurants de Sotchi, qu’en tant qu’artiste je m’essoufflerai. Je passai des nuits blanches à travailler, et la fatigue, je l’effaçai à coup d’alcool… » Son premier album « la vie entière » est édité en 1997.

Лепс Григорий — «Рюмка водки на столе».jpg
« Un verre de vodka sur la table. » a été publié dans l’album « На струнах дождя..- Na strounakh dozhdlïa – sur les cordes de la pluie » paru en 2002 ; album reprenant certaines de ses chansons déjà populaires, dont « Un verre de vodka sur la table. » le clip de cette chanson sortit la même année.
__________

Рюмка водки на столе

Un verre de vodka sur la table

Grigori Leps – Григорий Лепс

La nuit s’est avancée le long des rues
De la démarche stellaire des tsarines,
La simplicité des nombres, et des mots,
Auprès d’un pont céleste,
A dispersé les plumes des oiseaux.
Ne seront oubliés de personne,
La fête des lèvres, les blessures des yeux.
Emmènes moi en ta captivité,
Embrasser pour la dernière fois,
Cette courbe de genoux.

Sur la table, juste un verre de vodka.
Le vent pleur derrière la fenêtre,
D’une silencieuse douleur résonnent en moi,
Les cris de cette lune nouvelle.

Il n’est pas facile de te rendre,
Aux voiles des vents et des oiseaux.
Peut être même ne plus te comprendre,
Peut être même ne plus te reconnaître,
Parmi mille visages de femmes.
Que se taisent mes yeux,
Regardant la lune, silencieux.
Si quelqu’un attrape ce regard,
Il se dépêchera de revenir.
Je ne sais, moi même, pourquoi.

Sur la table, juste un verre de vodka.
Le vent pleur derrière la fenêtre,
D’une silencieuse douleur résonnent en moi,
Les cris de cette lune nouvelle.

De douleur résonnent en moi
Les cris de cette lune nouvelle.

Traduction : Sarah P. Struve

Partager cet article

Repost 0
Published by stengazeta.over-blog.com - dans Romances russes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : STENGAZETA - ПАРИЖСКАЯ СТЕНГАЗЕТА
  • STENGAZETA - ПАРИЖСКАЯ СТЕНГАЗЕТА
  • : Le mot « Stengazeta » est un acronyme voulant dire « journal mural ». Stengazeta de Paris publie des traductions de chansons russes contemporaines et/ou populaires, ainsi que des articles d'opinions. Il m’a semblé utile, de faire percevoir à travers ce blog, la Russie et ses cultures, hors du prisme propagandiste et réducteur que véhiculent les pouvoirs politiques, économiques & médiatiques occidentaux. S. P Struve
  • Contact

Ruski tchas

 

Recherche

Catégories