Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 12:59

L’auteur, interprète de la chanson "Русская Дорога – Rousskaïa doroga - La route russe " s’appelle Igor Rasteriaev. Cette chanson est issue de son premier album, au nom éponyme,  paru en février 2011. Igor Rasteriaev est né en 1980 à Leningrad, acteur tant au cinéma qu’au théâtre, Il a commencé à être connu en interprétant ses chansons toutes filmées sur téléphone portable puis postées sur YouTube. Sa première vidéo mise en lige en  février 2010 n’attira, les six premier mois, que 300 visiteurs mais, brusquement en août 2010, elle sera visionnée près de 300 000 foix. Rasteriaev est l’auteur de la plupart de ses textes. À la fin de l’année 2011, ses vidéos avaient été regardées plus de deux millions six cents fois.Le chemin russeEn juillet 2011 il participe au festival "Нашествие – Nachestvie." Cette même année il est nominé pour le prix musical "Степной волк – Steppnoï volk - le loup des steppes" créé par la Maison centrale de l’artiste de Moscou et le critique musical, Artïom Troïtski.
Dans la chanson il est question de Soussanine. Ivan Soussanine est un héros russe du temps des troubles. Enrôlé de force durant l’hiver 1612 - 1613 dans un détachement polonais,  afin de le mener à travers forêt au Tsar Michel, premier des Romanov, près de la ville de Kostroma. Soussanine égara le détachement polonais qui disparu à tout jamais dans la forêt russe. Ivan Soussanine paya de sa vie ce geste héroïque. soussanine.jpg

Русская дорога / Route russe
Igor Rasteriaev

Ne sentant plus ses bottes, de part la terre éplorée, 
S’éloigne de l’ennemi, notre détachement saigné à blanc ;
Se nourrissant de feuilles d'oseille, tout en marchant,
Couchant dans des ravins, sous les buissons d'obier.

Nous ne pouvons nous reposer – plus vite, plus vite, plus vite,
Et nos prétendus amis se sont installès derrière une butte,
Regardant comme on nous bat, sans pouvoir en arracher leurs yeux
Et seules les longues routes sont entièrement avec nous.

Essuie tes larmes, repose toi un peu, je suis la route russe,
Recule, et moi, je te recouvrirai de boue et d’eau.

De la boue jusqu’aux oreilles, dans l'eau jusqu'aux yeux,
Au bout d’un moment les ennemis nous ont rattrapés à nouveau
Et, ils nous battent encore plus fort, juste un instant et, ils gagneront
Mais, se précipitent  à notre secours, les froids rigoureux.

Attends, essuie  tes larmes brûlantes, nous sommes les froids russes,
Nous les frigorifierons, de cafard, les recouvrirons, leur rappelant Moscou.

À la guerre, la nature elle est comme notre propre mère,
Il y a un temps pour s’enterrer et il y a un temps pour attaquer
Et très vite, dans les bourgs ennemis, nous nous fîmes annoncer
Et on s’est mis à tout détruire à l’entour, les battants à plate couture.

On les a mis en pièces, transformés en vieux débris
Et, en les achevant, on expliquait aux ennemis gémissants :
Retenez notre énigmatique tactique -
Lorsque nous reculons c’est que nous allons en avant !


Ensemble avec les froids et les forêts, devant nous Soussanine.
Simplement Dieu nous a légué la route russe,
La route russe, la route russe, la route russe…

Traduction : Sarah P. Struve

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : STENGAZETA - ПАРИЖСКАЯ СТЕНГАЗЕТА
  • STENGAZETA - ПАРИЖСКАЯ СТЕНГАЗЕТА
  • : Le mot « Stengazeta » est un acronyme voulant dire « journal mural ». Stengazeta de Paris publie des traductions de chansons russes contemporaines et/ou populaires, ainsi que des articles d'opinions. Il m’a semblé utile, de faire percevoir à travers ce blog, la Russie et ses cultures, hors du prisme propagandiste et réducteur que véhiculent les pouvoirs politiques, économiques & médiatiques occidentaux. S. P Struve
  • Contact

Ruski tchas

 

Recherche

Catégories