Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 18:51

2987b8cb0ce7bb2da71876f81a2d3339.jpgМашина времени (Machina vremeni – la machine à explorer le temps) est un groupe de rock russe créé en 1969. Le groupe se soude autour d'Andreï Makarevitch (chant, guitare), Margulis et Kavagoe. Le style du groupe oscille entre les thèmes des bardes (Vissotsky, Rosenbaum...), le blues, le folk et la pop sixties. Les mélodies coulent de source, et les textes de Makarevich, sont profonds et émouvants. Makarevich est un touche à tout puisqu'il excelle dans la peinture, la plongée sous marine et anime une émission télé de cuisine. Un de ses succès ne se nomme t'il pas "Liublju Makaroni" ("J'aime les macaroni") Margulis et Kavagoe ont quitté "Machina vremeni" pour fonder le groupe Voskresenie. Makarevich continue une nouvelle formation ainsi qu'une carrière solo. Voici deux vidéos d’une même chanson : « пока горит свеча – Tant que brûle le cierge. » La première vidéo date du début des années 70. La seconde vidéo date de 2002 lors du concert du trentième anniversaire du groupe reformé pour l'occasion.

____________________________

 

Машина времени

Machina Vremeni

Пока горит свеча

Tant que brûle le cierge

(paroles & musique: Andreï Makarevitch)

Il y a des jours, où tu baisses les bras,

Et il n’y a ni mots, ni musique, ni force.

Dans de tels jours j'étais en désunion avec moi,

Ne demandant à personne de m'aider.

Et je voulais partir n’importe où,

Fermer ma porte et ne pas retrouver la clef,

Mais je croyais que tout n’est pas encore perdu,

Tant que ne s’étouffe la lumière, tant que brûle le cierge.

Mais je croyais que tout n’était pas encore perdu,

Tant que ne s’étouffe la lumière, tant que brûle le cierge.

 

Et chanter, personne ne pouvait m’obliger.

Le silence est le commencement de tous les commencements.

Mais ci avec une chanson j’arrive à redresser les épaules,

Comme il sera difficile de faire que je me taise.

Peut importe qu’aujourd’hui il reste peu de jours,

Que la neige soit tombée, et le sang froid,

Pour la centième fois je recommencerai du commencement,

Tant que ne s’étouffe la lumière, tant que brûle le cierge …

Pour la centième fois je recommencerai du commencement

Tant que ne s’étouffe la lumière, tant que brûle le cierge …

Traduction: Sarah. P. Struve

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : STENGAZETA - ПАРИЖСКАЯ СТЕНГАЗЕТА
  • STENGAZETA - ПАРИЖСКАЯ СТЕНГАЗЕТА
  • : Le mot « Stengazeta » est un acronyme voulant dire « journal mural ». Stengazeta de Paris publie des traductions de chansons russes contemporaines et/ou populaires, ainsi que des articles d'opinions. Il m’a semblé utile, de faire percevoir à travers ce blog, la Russie et ses cultures, hors du prisme propagandiste et réducteur que véhiculent les pouvoirs politiques, économiques & médiatiques occidentaux. S. P Struve
  • Contact

Ruski tchas

 

Recherche

Catégories