Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 10:57

Voici un chant traditionnel des cosaques du Don interprété par Vladimir Skuntsev et son ensemble "Казачий круг - kazatchiyi krug – le cercle cosaque" Skuntsev est un artiste autodidacte, interprète de chansons folkloriques. Il est connu pour son travail d’archive du folklore cosaque. Vladimir Skuntsev crée l’ensemble  "Kazatchiy krug " à Moscou en 1986, le répertoire de l’ensemble est constitué de plus de 300 chansons des régiments cosaques du Don, du Kouban, du Terek, de Zaporojie, de l’Oural, de Sibérie ainsi que de la Volga. La collecte de ces chants se fait Lors d’expéditions de recherches régulières effectuées par les membres de l’ensemble qui essayent d’être au plus près des traditions du chant cosaques, gardant précieusement la musicalité et le dialecte des chants originaux.

tcherny-voron.jpg"Черный ворон – Tchernyi Vorone – Noir corbeau" a été enregistré dans le premier album de l’ensemble "Казачьему роду - Kazatchemu rodu" parut en 1997 et reprenant des chants de cosaques du Don, du Terek ainsi que du Kouban. Ce C.D. fut repris dans le deuxième volume de "Антология - Anthologuia" publié en 2007.

La vidéo ci-après, est extraite de la chaine musicale de LATNO1

_______________

Чёрный ворон / Noir corbeau
(Chant mélancolique des cosaques du Don / Протяжная песня донских казаков) 

Noir corbeau, mon ami voyageur,
Où donc, si loin, as-tu volé ?
Noir corbeau, mon ami voyageur,
Où donc, si loin, as-tu volé ?

Où donc, si loin, as-tu volé ?
Toi, noir corbeau, tu m’as apporté,
Une blanche main baguée.

Une blanche main baguée...
Je suis sortie sur le perron,
Légèrement, j’ai chancelé.

Légèrement, j’ai chancelé...
Par la bague, j’ai reconnu de mon ami,
Sa main que tient le corbeau.

Cette main, la main de mon bien-aimé,
Sans doute, qu’à la guerre, il a été tué.

Sans doute, qu’à la guerre, il a été tué…
Mort, sur la terre, il est couché,
Dans un lointain pays étranger.

Dans un lointain pays étranger…
Est venu avec une pelle,
Un homme bienveillant.

Un homme bienveillant...
Dans une seule tombe, a enterré,
Deux cents quarante âmes.

Deux cents quarante âmes.
Une croix de chêne, il a planté
Et a Inscrit dessus :

« Ici reposent, des héros du Don,
Gloire aux cosaques du Don ! »
« Ici reposent, des héros du Don,
Gloire aux cosaques du Don ! »

Traduction : Sarah P. Struve

Partager cet article

Repost 0
Published by Sarah. P. Struve - dans Chansons cosaques
commenter cet article

commentaires

SABAKA 18/10/2011 19:53


j aime beaucoup cette chanson, bien que je ne comprenne pas. des émotions passent.Le montage vidéo est magique, j adore les images utilisées.
merci a bientôt


coullet alain 18/10/2011 14:35


Oui, c'est un symbole parlant à beaucoup. Au dos d'une photo de famille, mon père avait écrit "Depuis, l'oiseau noir est passé", évocation de son jeune frère tué en mai 1940, dans un convoi de
militaires revenant "en permission" en France. Qui peut oublier ? "On s'habitue, c'est tout" chantait Jacques Brel ...
Cordialement


Présentation

  • : STENGAZETA - ПАРИЖСКАЯ СТЕНГАЗЕТА
  • STENGAZETA - ПАРИЖСКАЯ СТЕНГАЗЕТА
  • : Le mot « Stengazeta » est un acronyme voulant dire « journal mural ». Stengazeta de Paris publie des traductions de chansons russes contemporaines et/ou populaires, ainsi que des articles d'opinions. Il m’a semblé utile, de faire percevoir à travers ce blog, la Russie et ses cultures, hors du prisme propagandiste et réducteur que véhiculent les pouvoirs politiques, économiques & médiatiques occidentaux. S. P Struve
  • Contact

Ruski tchas

 

Recherche

Catégories