Jeudi 9 septembre 2010 4 09 /09 /Sep /2010 20:24
Oleg Gazmanov est né le 22 juin 1951 à Gusev, dans l’oblast de Kaliningrad. Il est un chanteur, compositeur et poète populaire, déjà connu à l’époque soviétique. Ses textes et chansons reflètent un amour douloureux de sa patrie russe, et une certaine nostalgie de la fraternité internationaliste propre aux peuples de l’U.R.S.S.
« Officiers » est un texte magnifique sur la guerre en Afghanistan, sur l’honneur des officiers, de leur responsabilité envers leurs hommes ainsi que leurs sacrifices au nom de la Russie.

 

Officiers ! - Офицеры !  

Messieurs les officiers, avec les accords de la foi,
Sur des nerfs tendus, je chante cette chanson,
A ceux qui, oubliant de faire carrière, ne s´émurent pas de leur sort,
En offrant leurs poitrines pour la défense de la Russie

A vous qui avez survécu à l´Afghanistan sans salir votre honneur,
Qui n´avez pas fait carrière sur le sang des soldats
Je chante pour les officiers, ayant eu pitié des mères,
Leurs rendant vivants, leurs enfants.

Officiers, officiers, votre coeur est en joue
Pour la Russie et la liberté jusqu´au bout,
Officiers, Russiens, que rayonne à nouveau la liberté,
Obligeant les coeurs à battre à l´unisson

Messieurs les officiers, comment épargner votre foi ?
Au-dessus des tombes ouvertes, vos âmes râlent
- Frères, qu´avons-nous fait, nous n´avons su les protéger,
Maintenant, leurs regards nous poursuivent à jamais.

De nouveau des gamins s´en vont, se dissolvant dans le couchant
La Russie les appelle, comme elle le fit souvent
De nouveau vous partez, peut-être, droit vers le ciel,
Du haut duquel vous nous pardonnez.

Où donc allez vous, peut-être, droit vers le ciel,
Du haut duquel vous nous pardonnez.

Officiers, officiers, votre coeur est en joue
Pour la Russie et la liberté jusqu´au bout,
Officiers, Russiens, que rayonne à nouveau la liberté,
Obligeant les coeurs à battre à l´unisson

Officiers, officiers, votre coeur est en joue
Pour la Russie et la liberté jusqu´au bout,
Officiers, Russiens, que rayonne à nouveau la liberté,
Obligeant les coeurs à battre à l’unisson

Traduction : Sarah P. Struve

Par stengazeta.over-blog.com - Publié dans : Afghanistan - Афган - Communauté : Bardes russes
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : STENGAZETA - ПАРИЖСКАЯ СТЕНГАЗЕТА
  • STENGAZETA - ПАРИЖСКАЯ СТЕНГАЗЕТА
  • : Russie Musique russe Poésie russe bardes russes Eurasie Culture
  • : Le mot « Stengazeta » est un acronyme voulant dire « journal mural ». Stengazeta de Paris publie des traductions de chansons russes contemporaines et/ou populaires, ainsi que des articles d'opinions. Il m’a semblé utile, de faire percevoir à travers ce blog, la Russie et ses cultures, hors du prisme propagandiste et réducteur que véhiculent les pouvoirs politiques, économiques & médiatiques occidentaux. S. P Struve
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Recherche

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Catégories

Ruski tchas

 

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés