Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 17:48

Le 9 mai 2009, le premier ministre, Vladimir Poutine, c’est entretenu avec les élèves du pensionnat du ministère de la défense se trouvant à Moscou, ce pensionnat prolonge la tradition de l’institut Smolny où étaient élevées des jeunes filles de la noblesse. Dans ce pensionnat, on enseigne, outre les matières classiques et obligatoires, 3 langues étrangères, l’équitation, ainsi que la danse.

Toutes les élèves de ce pensionnat, sont des jeunes filles de la province russe, leurs pères sont des militaires. Certains d'entre eux sont tombés en faisant leur devoir.

174 élèves, pupilles de la nation, suivent cet enseignement gratuitement.

Ce 9 mai, était prévu, comme tous les ans, une rencontre avec les vétérans de la Grande Guerre Patriotique, venus pour partager avec les élèves du pensionnat, leurs souvenirs et expériences de guerre et de lutte.

Parmi ses vétérans, il y avait Maria Galyshkina qui s’engagea à l’âge de 16 ans dans l’infanterie de marine en tant que sniper. Dans son récit elle parle de ce qu'elle a vue, et qui fit qu'elle s’engagea: « les fascistes sortaient dehors des prisonniers soviétiques blessés qui, une fois alignés, étaient « cloués » au sol d’une balle dans la tête (…) »

Ensuite des étudiantes récitèrent de la poésie et une élève, Katia Kazakova, interpréta de sa belle voie « Землянка–Zemlïanke – Le gourbi » mais, sans doute trop émue, elle se trompa dans les paroles. C’est là, que le premier ministre proposa de chanter cette chanson de la grande guerre patriotique, avec elle.

A la fin de sa visite, le Premier ministre a souligné l’importance de cet institut et a abordé la participation des femmes dans toutes les sphères du pays et de l’Etat, participation devenant au fil des ans de plus en plus importante, notamment dans un domaine aussi primordial que la défense du pays.

 

______________________

La chanson « Le gourbi » fut écrit par Alexis Sourkov, correspondant de guerre sur le front de l’ouest, près de Moscou, le 27 novembre 1941. En février 42, Sourkov transmit le texte au compositeur Constantin Listov, qui en composât la musique. Elle est l’une des chansons emblématiques de la Grande Guerre Patriotique, Cette chanson accompagnât des millions de soldat soviétiques, qui, jusqu'à la mort, qui, jusqu'à Berlin. Elle fut aussi l’un des fonds musicaux de la vie derrière le front, de ceux qui tout en travaillant pour l’effort de guerre, attendaient avec angoisse des nouvelles de leurs proches aux fronts.

Sur le vidéogramme qui suit, Vladimir Trochine (1926-2008) interprète « le gourbi » sur fond de films d’archives datant de la Grande Guerre Patriotique.

Землянка
Le Gourbi

Paroles : V. Sourkov – Musique : C. Liskov

Le feu danse dans le four étroit
Sur les bûches, la résine est telle une larme.
Et dans le gourbi un accordéon chante
Ton sourire et tes yeux.

A propos de toi, me chuchotaient les buissons
Dans les champs enneigés sous Moscou.
Je voudrai que tu puisses entendre,
Comme cafarde ma voix vibrante.

Tu es maintenant loin, très loin,
Entre nous, il y a des neiges et des neiges.
Te rejoindre ne m’est pas facile,
Et jusqu'à la mort, il y a quatre pas.

Chante, accordéon, afin d’épuiser la tempête,
Afin d'appeler un bonheur égaré.
Moi, j’ai chaud dans ce gourbi glacé,
De mon inextinguible amour.

Traduction: AFP (1° couplet) et S.P. Struve (3 derniers couplets.)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

John Mullen 11/11/2012 09:28

Bonjour

A toute fin utile, je vous signale la sortie de mon livre "La chanson populaire en Grande-Bretagne pendant la Première guerre mondiale 1914-1918"


La fiche descriptive se trouve ici
http://www.jcmullen.fr/docpromo.pdf


Un vidéo de présentation se trouve ici
http://www.youtube.com/watch?v=njUh9FJVDvs

bien à vous


John Mullen
Université de Paris-Est Créteil

Sarah. P. Struve - Сара Струве 11/11/2012 10:46



Je vous souhaite une grande réussite pour votre livre.
J'ai publier des posts le concernant sur mes différents blogs.
Cordialement.
S.P.S.



Présentation

  • : STENGAZETA - ПАРИЖСКАЯ СТЕНГАЗЕТА
  • STENGAZETA - ПАРИЖСКАЯ СТЕНГАЗЕТА
  • : Le mot « Stengazeta » est un acronyme voulant dire « journal mural ». Stengazeta de Paris publie des traductions de chansons russes contemporaines et/ou populaires, ainsi que des articles d'opinions. Il m’a semblé utile, de faire percevoir à travers ce blog, la Russie et ses cultures, hors du prisme propagandiste et réducteur que véhiculent les pouvoirs politiques, économiques & médiatiques occidentaux. S. P Struve
  • Contact

Ruski tchas

 

Recherche

Catégories