Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 17:40

La chanson "Le vagabond" devint très populaire au début des années 1900, cependant elle était déjà largement rependue dans les milieux carcéraux de Sibérie et, cela dès 1880. Cette chanson populaire semble ne pas avoir d’auteurs connus. Elle fut interpreté par nombre d’artistes populaire russes, telle Lidia Rouslanova.

baikalIci le choix s'est porté sur deux interprètations: Dans le premier vidéogramme, c’est le Chœur Piatnitski qui l’interprète d’une façon magnifique. Le deuxième vidéogramme est issue du beau film "Сказание о земле Сибирской – Skazanïa o zemlie Sibirskoï - Légende de la terre Sibérienne" datant de 1947. Dans cet extrait c’est l’acteur Vladimir Druzhnikov qui l’interprète.

________________

Бродяга  / Le vagabond

Chanson populaire

De par les steppes sauvages de Transbaïkalie
Où, des montagnes, l’or est extrait,
Un vagabond, maudissant le destin,
Une besace sur l’épaule, Se trainait. 

À travers la taïga épaisse, Il avançait
Où, seuls des oiselais chantaient,
Sa gamelle battant son côté,
Des bottes de feutre, ses jambes, blessaient.

Par une nuit sombre, il s’est enfuit de prison,
En prison, il avait souffert pour la vérité
Fuir plus loin il ne le  pouvait ;
Devant lui, le Baïkal s’étalait.

Du Baïkal, s’approche le vagabond,
Il empreinte une barcasse de pécheur
Et se met à chanter une triste chanson,
Il chante quelque chose à propos de sa terre.

Le Baïkal, le vagabond a traversée,
A sa rencontre, sa propre mère.
Ah, bonjour, bonjour la mère,
Mon frère et mon père sont-ils en bonne santé ?

" Depuis longtemps, dans sa bière,
Ton père est couché dans l’humide terre,
Depuis longtemps, en Sibérie, ton frère
Depuis longtemps, résonnent de ses fers"

Traduction : Sarah P. Struve

Partager cet article

Repost 0

commentaires

JP 02/04/2017 11:02

Une chanson si belle, et magnifiée par l'interprétation du Choeur Piatnitsky. C'est intéressant d'en donner deux versions, parmi toutes celles qu'on peut trouver. ( Marina Devyatova la chante très bien aussi, Marina Kopoura la chante avec une aisance et un naturel incroyable...) mais là, les contrastes entre voix d'hommes et voix de femmes, l'expressivité de ces artistes et le génie de la direction musicale atteignent des sommets...
Dans l'extrait du film, que j'avais vu ( je croyais que c'était un film sur après le retour du front..,ne comprenant pas le russe)il y a des éléments comiques, et il y a même une chose qui m'avait bien amusé, c'est que tout le bateau chante mieux que celui qui chante seul au début...A croire que les voyageurs étaient membres du Choeur Alexandrov ou du Piatnisky.
En tout cas, ce blog est une très bonne idée, car cette musique a plus de force que tous les mensonges de la basse propagande en vogue non seulement sur les ondes françaises ( et même la radio d'Etat), mais partout, dans les écoles...
Les tenants de la thèse des totalitarismes amis seraient bien en peine de nous montrer des artistes de cette trempe et des concerts pour le peuple sous les bombes...

Frédéric L. André 07/03/2011 21:21


Une chanson qui donne envie de connaître la Sibérie - vite ! Avant que la mondialisation l'ait complètement mise à sac...


Présentation

  • : STENGAZETA - ПАРИЖСКАЯ СТЕНГАЗЕТА
  • STENGAZETA - ПАРИЖСКАЯ СТЕНГАЗЕТА
  • : Le mot « Stengazeta » est un acronyme voulant dire « journal mural ». Stengazeta de Paris publie des traductions de chansons russes contemporaines et/ou populaires, ainsi que des articles d'opinions. Il m’a semblé utile, de faire percevoir à travers ce blog, la Russie et ses cultures, hors du prisme propagandiste et réducteur que véhiculent les pouvoirs politiques, économiques & médiatiques occidentaux. S. P Struve
  • Contact

Ruski tchas

 

Recherche

Catégories