Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2003 1 08 /09 /septembre /2003 20:16

 

Il règne comme un avant goût de fin de régime attardé d’entre les rangées bétonneuses au cordeau étirées des cimetières parisiens d’ou s’exhalent mystérieuses des fumeroles  argentés à la gloire oubliée du  citadin mort solitaire & abandonné.

Puisse la perspective des champs élyséens se métamorphoser en une étrange oblique qui ferait rejoindre le Panthéon à Thiais l'excentrée via Courbevoie la noire périphérique.

Il règne des relents d’espérance presque lasse d'un avenir inexorablement radieux, une odeur de révolution de guerre lasse de ne pouvoir équitablement répartir richesses matérielles et respect de la vie.

Absurdité d’un non choix pour ceux promis à une extinction en des maisons de retraite sécuritaires et le non choix de s’éteindre - flamme fragile d’un cierge étouffé - là-bas couchée en  tas au pied  de l’évier inoxydable.

Des âmes égarées errent à la recherche d’un repos au père la chaise de leur espérance d’entre l’antre de la terre et un monde définitivement mutique.

Il règne un sentiment d’autisme parmis les gouvernants de ce monde vendus corps et âmes à l’argent.

Ils règne un désir de revanche qui s’auto-nome “Révolution” et “avenir radieux"

Ils règne une absence total d’honnêteté tant parmis les  possédants que chez ceux qui veulent prendre leurs places en un "grand soir" d’avant guerres civiles et terreurs.

Ils règne un sentiment de “déjà trop tard” sur cette terre peut à peut se désertifiant de toute vie.

Il règne une désespérance/indifférence recroquevillée sur nos lucarnes télévisées, face à l’horreur d’une humanité s’entre dévorant ou le sens même du mot “HUMANISME” c'est métamorphosé en chiens errants plantant leurs canines  à fin de tirer à  soi la dépouille faisandée d’il  était une fois la vie et en corollaire son respect.

Il règne un désir d'espoir à jamais inassouvi.

Sarah Pétrovna Struve.

8 septembre 2003

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : STENGAZETA - ПАРИЖСКАЯ СТЕНГАЗЕТА
  • STENGAZETA - ПАРИЖСКАЯ СТЕНГАЗЕТА
  • : Le mot « Stengazeta » est un acronyme voulant dire « journal mural ». Stengazeta de Paris publie des traductions de chansons russes contemporaines et/ou populaires, ainsi que des articles d'opinions. Il m’a semblé utile, de faire percevoir à travers ce blog, la Russie et ses cultures, hors du prisme propagandiste et réducteur que véhiculent les pouvoirs politiques, économiques & médiatiques occidentaux. S. P Struve
  • Contact

Ruski tchas

 

Recherche

Catégories